Se marier sur la plage, voici le mode d’emploi

De la côte d’Azur au Cap Ferret en passant par la Corse et la French California, notre pays offre de belles possibilités pour se dire oui au bord de la mer. Un cadre romantique et naturel qui fait rêver les futurs mariés. Nos conseils pour que cela ne vire pas au cauchemar.

Plage public ou privée ?

La première question qui se pose lorsque l’on envisage un mariage sur une plage, c’est de se demander si on opte pour les aléas d’une plage publique ou la sécurité d’un restaurant avec plage privée ? Se marier les pieds dans le sable nécessite une autorisation de la mairie et l’endroit ne pourra pas être réservé pour l’événement. N’importe quel touriste pourra assister aux festivités. Autres difficultés : il n’y aura pas d’électricité, d’eau ou de WC à disposition. Cela peut s’avérer compliqué pour les prestataires et les invités. Les plages publiques pour le brunch du lendemain c’est plus léger en termes d’organisation et tout le monde est content de pouvoir aller se baigner !» La plupart des mariages de plage dont elle s’occupe ont lieu dans des restaurants avec plage privée. C’est beaucoup plus simple en termes d’organisation et plus confortable pour tout le monde. Quand il y a une base arrière, comme un restaurant ou un domaine, les invités peuvent se mettre à l’ombre, aller se rafraîchir et surtout cela permet d’avoir un plan B en cas de pluie.

Soigner le timing

Lorsque l’on organise un mariage sur une plage privée, le lieu n’est souvent disponible d’à partir de 16h ou 17h. Il faut être prêt à installer rapidement toute la décoration, de planifier sa cérémonie environ trois heures avant le coucher du soleil, c’est l’idéal pour éviter les coups de soleil en été, et cela permet d’avoir la meilleure lumière pour les photos. Attention aux régions touristiques (ce qui est souvent le cas quand c’est sur une plage), il y a beaucoup de trafic, une donnée à prendre en compte dans le timing de la journée pour les déplacements des uns et des autres.

Apprivoiser le vent (et les moustiques)

Qui dit bord de mer dit embruns et brise marine. Le vent est l’ennemi numéro 1 : il faut tout lester, les vases, l’arche de la cérémonie, les marques places, les noms de table… et pour les bougies, soit on pense aux leds, soit on opte pour des photophores hauts. En revanche, on n’hésite pas à jouer avec les voilages, qui apportent un joli mouvement. On pense aussi à prévoir un stock d’anti-moustique (qui font un festin au coucher du soleil) et des plaids pour les invités car les soirées peuvent-être fraiches.

Le sable, des avantages et des inconvénients…

Le sable, c’est ce qui fait tout le charme d’un mariage à la plage, mais qui pourrait bien être le calvaire de vos invités s’ils viennent en stilettos. Mieux vaut le préciser dès l’invitation et si on veut vraiment les chouchouter, on achète un stock de tongs. Autre option : on aménage un espace pour qu’ils laissent leurs chaussures et restent nu pieds. Cela vaut aussi pour la mariée qui pourra être au choix pieds nus, en ballerine ou en espadrille. Le sable, empêche aussi l’installation d’une borne de photobooth, mais on peut prévoir quelques polaroids. Enfin, on profite de son atout convivial en installant des nattes, des tapis, des coussins pour un esprit lounge. Les mariages de plage sont souvent très décontractés. Mieux vaut ne pas être trop maniaque !

Une cérémonie romantique

La plage, c’est probablement l’un des endroits les plus romantiques qui soit pour se marier, alors on en profite à fond en organisant une jolie cérémonie sur le sable. Si l’endroit est isolé, on demande au DJ de prévoir une enceinte sur batterie. Côté photographe, on suggère de penser au drap au dessus des mariés en cas de forte chaleur, en plus de les protéger, cela permet de filtrer la lumière et faire de plus belles photos. Autre conseil concernant les mariés: on oriente leurs chaises de façon à ce qu’ils aient le soleil dans le dos et on évite les lunettes de soleil !

Attention à la pollution marine

Les lâchers de ballons et de lanternes sont souvent interdits dans ces lieux là et, si ce n’est pas le cas, on se retient car cela polluerait l’océan. De même, on proscrit les pailles…

Eviter les clichés

Ne pas tomber dans le cliché du turquoise et du blanc, des coquillages, des clins d’œil au monde marin…. Mieux vaut rester sobre et l’amener par petites touches. En revanche, une arrivée des mariés par la mer est fortement recommandée, que ce soit par bateau ou paddle !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :